Vernissage : ๐‘€๐‘–๐‘Ÿ๐‘’๐‘š๐‘’๐‘›๐‘ก/๐ฟ'๐‘–๐‘›๐‘ ๐‘ก๐‘Ž๐‘๐‘–๐‘™๐‘–๐‘ก๐‘’ฬ de Geneviรจve Chevalier

image
Type dโ€™audience
Langue Franรงais
Mode d'assistance ร‰vรฉnement en prรฉsentiel

Du 22 novembre 2023 au 20 janvier 2024

Vernissage le 22 novembre ร  17 h

Artiste : Geneviรจve Chevalier

Commissaire : Marie-Hรฉlรจne Leblanc

Cette exposition est produite dans le cadre du Partenariat ๐ท๐‘’๐‘  ๐‘›๐‘œ๐‘ข๐‘ฃ๐‘’๐‘Ž๐‘ข๐‘ฅ ๐‘ข๐‘ ๐‘Ž๐‘”๐‘’๐‘  ๐‘‘๐‘’๐‘  ๐‘๐‘œ๐‘™๐‘™๐‘’๐‘๐‘ก๐‘–๐‘œ๐‘›๐‘  ๐‘‘๐‘Ž๐‘›๐‘  ๐‘™๐‘’๐‘  ๐‘š๐‘ข๐‘ ๐‘’ฬ๐‘’๐‘  ๐‘‘โ€™๐‘Ž๐‘Ÿ๐‘ก du Groupe de recherche et de rรฉflexion CIร‰CO ainsi qu'avec lโ€™appui de lโ€™ร‰quipe Art et musรฉe.

โ€”

๐ฟ๐‘’ ๐‘ก๐‘’๐‘Ÿ๐‘š๐‘’ ๐‘‘๐‘’ ๐‘›๐‘Ž๐‘ฃ๐‘–๐‘”๐‘Ž๐‘ก๐‘–๐‘œ๐‘› ๐’Ž๐’Š๐’“๐’†๐’Ž๐’†๐’๐’• ๐‘‘๐‘’ฬ๐‘ ๐‘–๐‘”๐‘›๐‘’ ๐‘™โ€™๐‘’๐‘“๐‘“๐‘’๐‘ก ๐‘œ๐‘๐‘ก๐‘–๐‘ž๐‘ข๐‘’ ๐‘‘๐‘’ ๐‘Ÿ๐‘’ฬ๐‘“๐‘Ÿ๐‘Ž๐‘๐‘ก๐‘–๐‘œ๐‘› ๐‘ž๐‘ข๐‘– ๐‘“๐‘Ž๐‘–๐‘ก ๐‘๐‘Ž๐‘Ÿ๐‘Ž๐‘–ฬ‚๐‘ก๐‘Ÿ๐‘’ ๐‘™๐‘’๐‘  ๐‘œ๐‘๐‘—๐‘’๐‘ก๐‘  ๐‘’ฬ๐‘™๐‘œ๐‘–๐‘”๐‘›๐‘’ฬ๐‘  ๐‘๐‘™๐‘ข๐‘  ๐‘Ž๐‘™๐‘™๐‘œ๐‘›๐‘”๐‘’ฬ๐‘  ๐‘ฃ๐‘’๐‘Ÿ๐‘ก๐‘–๐‘๐‘Ž๐‘™๐‘’๐‘š๐‘’๐‘›๐‘ก ๐‘ž๐‘ขโ€™๐‘–๐‘™๐‘  ๐‘›๐‘’ ๐‘™๐‘’ ๐‘ ๐‘œ๐‘›๐‘ก.

La troisiรจme et derniรจre itรฉration du projet ๐‘€๐‘–๐‘Ÿ๐‘’๐‘š๐‘’๐‘›๐‘ก/๐‘‡๐‘œ๐‘ค๐‘’๐‘Ÿ๐‘–๐‘›๐‘”, prรฉsentรฉe ร  la Galerie UQO, a pour titre ๐ฟโ€™๐‘–๐‘›๐‘ ๐‘ก๐‘Ž๐‘๐‘–๐‘™๐‘–๐‘ก๐‘’ฬ et rรฉsulte dโ€™une recherche menรฉe par Geneviรจve Chevalier sur la cรดte sud de lโ€™Angleterre ainsi quโ€™ร  Londres, ร  lโ€™รฉtรฉ 2022, dans le cadre dโ€™une rรฉsidence au studio ACME. Le projet sโ€™applique ร  รฉtablir un rapprochement conceptuel et formel entre certains phรฉnomรจnes dโ€™รฉrosion gรฉologique et รฉconomique qui, bien que distincts par nature, sont intimement liรฉs.

๐ฟโ€™๐‘–๐‘›๐‘ ๐‘ก๐‘Ž๐‘๐‘–๐‘™๐‘–๐‘ก๐‘’ฬ effectue une sorte de retour en miroir sur la proposition formulรฉe dans lโ€™ล“uvre ๐ฟ๐‘Ž ๐‘š๐‘’ฬ๐‘›๐‘Ž๐‘”๐‘’๐‘Ÿ๐‘–๐‘’ (2021) et sโ€™applique, par la vidรฉo, la photographie et le texte, ร  confronter le phรฉnomรจne dโ€™รฉrosion que subit la cรดte jurassique avec celui de lโ€™instabilitรฉ รฉconomique, deux contingences reposant sur une fausse prรฉmisse : la notion des ressources illimitรฉes mises ร  notre disposition. ร€ travers les ล“uvres prรฉsentรฉes dans lโ€™exposition, lโ€™artiste propose une mise en relation (et par extension, une confrontation) entre deux espaces qui partagent une instabilitรฉ.

Lโ€™artiste dรฉvoile notamment la cรดte jurassique, une zone cรดtiรจre du sud de lโ€™Angleterre, constituรฉe de couches dโ€™argile et de calcaire disposรฉes en alternance, aussi appelรฉes ๐ต๐‘™๐‘ข๐‘’ ๐ฟ๐‘–๐‘Ž๐‘ , ร  Lyme Regis, dans le Dorset et de falaises de craie ร  Seaton (Beer Head), dans le Devon. Riches en fossiles, ces falaises ont connu au cours de leur histoire divers รฉpisodes dโ€™รฉrosion importante, et sont dรฉsormais, avec la montรฉe des eaux et la multiplication des รฉpisodes mรฉtรฉorologiques extrรชmes, en proie ร  une instabilitรฉ grandissante. Le cas de Canary Wharf est aussi convoquรฉ dans certaines ล“uvres. Construit par le financier canadien Paul Reichmann sous le gouvernement Thatcher ร  la fin des annรฉes 1980 sur lโ€™ancien site des quais de la West India Company (une entreprise de lโ€™รจre coloniale impliquรฉe dans le commerce triangulaire), Canary Wharf est une vรฉritable citรฉ dans la citรฉ. Ce noyau de la finance internationale est examinรฉ ร  travers le motif de son architecture de mรฉtal et de verre, et la liste exhaustive des locataires du domaine Canary Wharf Group (cotรฉ en bourse depuis 1999) โ€“ des voisins parmi lesquels on compte les siรจges sociaux de grandes banques et fonds dโ€™investissement.

Au croisement de ces deux lieux en dรฉsรฉquilibre, certaines espรจces jugรฉes exotiques semblent รฉgalement รชtre les tรฉmoins dโ€™un monde en effritement. Elles apparaissent par lโ€™entremise dโ€™une dynamique de prolifรฉration, ou encore, elles font un retour en tant que plante ornementale. Des espรจces de vรฉgรฉtaux dont la prรฉsence silencieuse et la silhouette caractรฉristique se font aussi remarquer dans ๐ฟโ€™๐‘–๐‘›๐‘ ๐‘ก๐‘Ž๐‘๐‘–๐‘™๐‘–๐‘ก๐‘’ฬ.

โ€”

Geneviรจve Chevalier est artiste en arts visuels et mรฉdiatiques, commissaire indรฉpendante et professeure ร  lโ€™ร‰cole dโ€™art de lโ€™Universitรฉ Laval. Elle a rรฉalisรฉ un stage postdoctoral (FRQSC 2014-2016) en musรฉologie sur la question des interventions dโ€™artistes dans les collections musรฉales dans le cadre du groupe de recherche Collections et impรฉratif รฉvรฉnementiel (CIร‰/CO). Chevalier a contribuรฉ aux ouvrages collectifs ๐‘…๐‘’ฬ๐‘–๐‘›๐‘ฃ๐‘’๐‘›๐‘ก๐‘’๐‘Ÿ ๐‘™๐‘Ž ๐‘๐‘œ๐‘™๐‘™๐‘’๐‘๐‘ก๐‘–๐‘œ๐‘›. ๐ฟโ€™๐‘Ž๐‘Ÿ๐‘ก ๐‘’๐‘ก ๐‘™๐‘’ ๐‘š๐‘ข๐‘ ๐‘’ฬ๐‘’ ๐‘Ž๐‘ข ๐‘ก๐‘’๐‘š๐‘๐‘  ๐‘‘๐‘’ ๐‘™โ€™๐‘’ฬ๐‘ฃ๐‘’ฬ๐‘›๐‘’๐‘š๐‘’๐‘›๐‘ก๐‘–๐‘’๐‘™ (2023, PUQ) et ๐ฟ๐‘–๐‘’๐‘ข๐‘ฅ ๐‘’๐‘ก ๐‘š๐‘–๐‘™๐‘–๐‘’๐‘ข๐‘ฅ ๐‘‘๐‘’ ๐‘™โ€™๐‘Ž๐‘Ÿ๐‘ก ๐‘ฃ๐‘–๐‘ฃ๐‘Ž๐‘›๐‘ก. ๐‘ƒ๐‘’๐‘Ÿ๐‘“๐‘œ๐‘Ÿ๐‘š๐‘’๐‘Ÿ ๐‘™โ€™๐‘–๐‘›๐‘ ๐‘ก๐‘–๐‘ก๐‘ข๐‘ก๐‘–๐‘œ๐‘› (2023, Presses du rรฉel). Une monographie de son travail a รฉtรฉ publiรฉe en 2023, coรฉditรฉe par Dazibao, la Galerie dโ€™art Foreman et la Galerie UQO.

Son travail artistique prend la forme de projections vidรฉographiques et filmiques ainsi que de sรฉries photographiques, lui permettant dโ€™aborder lโ€™enjeu de la perte de biodiversitรฉ ร  lโ€™รจre de la crise climatique par lโ€™histoire naturelle (FRQSC 2020-2023). Lโ€™artiste interroge la conception du monde vivant hรฉritรฉe de la modernitรฉ : un monde vivant dรฉcontextualisรฉ, simplifiรฉ et exploitable. En 2024, Chevalier sera artiste en rรฉsidence aux Jardins de Mรฉtis dans le cadre du projet ๐น๐‘Ž๐‘ข๐‘ฅ-๐‘๐‘™๐‘–๐‘  (FRQ).